Emile Ouosso Ministre parle de la protection des gorilles du Congo

Emile Ouosso Ministre parle de la protection des gorilles du Congo

septembre 4, 2020 0 Par Addictive Pages

Les gorilles sont considérés comme étant les plus proches voisins de l’homme. Malheureusement, la déforestation et le braconnage ont mis en danger leur existence. Le Congo fait partie des pays abritant un grand effectif de Gorilles. Pour Emile Ouosso Ministre, il est alors important d’assurer la protection de cette espèce dans cette contrée.

Le Gorille : une espèce vulnérable

Depuis plusieurs années déjà, les gorilles du Congo ont vu leur vie de plus en plus menacée du fait de la fragmentation progressive de leurs habitats. L’homme est devenu le principal bourreau de ces grands primates.

Emile Ouosso précise que les gorilles ont un faible taux de reproduction, ce qui augmente leur vulnérabilité. Dans le bassin du Congo en général, les gorilles sont particulièrement appréciés pour leurs chairs et pour certaines parties de leurs corps qui sont utilisées dans la médecine traditionnelle. Cette même viande est aussi très prisée dans les grandes villes ou sa consommation est très fréquente.

Les primates sont tués principalement pour satisfaire la demande de clients aisés dans les centres urbains. La consommation de leur viande est considérée comme une preuve de suprématie sociale. De plus, l’agriculture et l’urbanisation ont provoqué la disparition progressive des forêts tropicales du Congo. Tous ces facteurs réunis contribuent à la fragilisation de l’habitat des Gorilles.

Les mesures de protections présentées par Emile Ouosso Ministre

« Fort heureusement, de nombreuses mesures de conservations sont mises en branle pour préserver ces espèces au Congo » souligne Emile Ouosso. C’est dans cette dynamique que le gouvernement congolais par l’entremise de l’Institut congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) a contracté un partenariat avec la structure World Wildlife Fund (WWF) pour protéger ces espèces menacées.

Le WWF à travers son vaste programme de conservation a décidé de lutter efficacement contre les mauvaises pratiques tendant à mettre en péril la survie des espèces animales menacées de disparition. Leur programme d’intervention vise principalement le site du parc Virunga, un site qui est situé à l’extrémité Est de la République Démocratique du Congo. Le parc, devenu la première réserve naturelle d’Afrique, abrite une biodiversité incroyable. Il est classé patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les principales actions de la WWF

« La WWF a mis en place de nombreuses actions allant dans le sens de la préservation des gorilles au Congo dit Emile Ouosso Ministre. Il s’agit essentiellement de soutenir les Rangers de l’Institut congolais pour la Conservation de la Nature (institution gouvernementale chargée de la gestion des espaces protégés, dont le parc national Virunga). Ces hommes ont pour principaux rôles :

  • de retirer les éventuels pièges posés par les braconniers et les expulser hors du territoire,
  • d’empêcher les opérations de déforestation,
  • de suivre le développement des principales espèces de gorilles présents sur le site en suivant leur état de santé et leurs comportements afin de mieux les protéger.

Ce programme se concentrera essentiellement sur la protection des principales familles menacées de gorilles de montagne. Il consistera également au suivi et à l’administration de soins divers aux gorilles en cas de nécessité. Enfin, ce programme a pour but de contribuer à la familiarisation des gorilles à la présence des hommes. Cela pourrait faciliter les visites touristiques. Ces principaux efforts permettront à long terme d’accroître considérablement l’effectif des gorilles dans le parc du Virunga, et par conséquent dans tout le bassin du Congo.